Comment s’étirer après une session surf ?

 

Lorsqu’on fait du sport en général, on a tendance à s’étirer lorsqu’on a terminé. Mais après une session surf, ce passage est souvent écarté et c’est bien dommage souvent car les surfeurs ont régulièrement des pathologies…

 

 

 

En sport, il est important de s’étirer et de s’échauffer correctement, sous peine d’avoir des courbatures les jours qui suivent, de se faire un claquage, voire pire à long terme. Et il parait naturel de s’étirer après un footing, un foot ou un tennis. Mais en surf, cela se fait moins. Pourquoi ? Souvent parce que les surfeurs oublient (et le paient le lendemain), mais aussi car ils ne savent pas souvent comment s’étirer après une session surf.

 

En effet, on sait tous comment s’étirer les jambes, les bras…Mais pour ce qui est du dos, c’est moins naturel. Et donc beaucoup d’entre nous mettent cette partie de côté alors que les douleurs les plus récurrentes chez les surfeurs se trouvent aux niveaux des lombaires, des cervicales, des pectoraux mais également des épaules.

 

J’ai un peu regardé les études qui ont été faites sur le sujet. Voici quelques liens intéressants concernant l’échauffement avant la session mais également les étirements juste ici, ou encore . Les articles sont illustrés avec des images pour mieux comprendre comment réaliser les exercices. Surf Prévention a fait également une longue étude sur les surfeurs et les échauffements, pour arriver à la conclusion qu’il n’y avait pas vraiment de différence de douleurs entre pratiquants qui font des échauffements et ceux qui n’en font pas.

 

Ayant subi une forte douleur au niveau du dos il y a 3 ans à cause de cela, j’ai décidé de m’intéresser à comment s’étirer après une session surf, pour éviter les douleurs et les blessures. Et malgré les articles cités ci-dessus, je n’ai pas trouvé beaucoup de réponses.

 

J’ai contacté un ami, Aguirre Bonzon, prof de surf et ostéopathe, qui m’avait donné des conseils utiles en termes d’étirement après surf il y a quelques années. Celui-ci a d’ailleurs réalisé une étude dans le cadre de son mémoire sur les étirements et les échauffements réalisés par les surfeurs pros, les blessures récurrentes de ces derniers, et les résultats, afin de voir quelles techniques sont efficaces.

 

 

Voici quelques-uns de ces conseils : tout d’abord faire des exercices allant vers le flexion, et non l’extension. Les principaux muscles sollicités en surf sont pour la plupart du temps en extension déjà. Des exercices simples permettent à la fois d’agir sur les lombaires, les cervicales et les douleurs thoraciques. Car les épaules ramassent aussi, et on remarque à un certain niveau que beaucoup de surfeurs ont les pectoraux rentrés dans les épaules.

 

Ces exercices sont très souvent empruntés au yoga. Par exemple, allongez vous sur votre le dos puis posez vos jambes à la verticale sur un mur ou une paroi. Cet exercice permet de remettre en place le bassin. Puis faites tomber les jambes vers vous, et essayez de toucher vos genoux, en roulant le dos. N’oubliez pas non plus d’inspirer et de bien expirer pour tout relâcher. Néanmoins cela se fait minimum 10-15 minutes minimum.

 

Il y a beaucoup à apprendre des postures de yoga, qui permettent d’éviter les raideurs, garder en souplesse et en mobilité. D’ailleurs quand on voit que le King Kelly s’inspire de cela et qu’il n’a jamais eu de grosses blessures majeures dus au surf, on comprend mieux le pourquoi du comment.

Voici quelques liens qui peuvent vous intéresser :

http://www.yogaforsurferstv.com/

http://www.surfsimply.com/surf-coaching/how-to-prepare/yoga/

http://www.yogajournal.com/practice/2755

http://blog.surf-prevention.com/surf/surf/surf-education/preparation/etirements-et-stretching/

 

Cela est recommandé non pas seulement après une session surf mais tous les jours. La souplesse se travaille au quotidien !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *