Vol manifeste de Lacomare au Quiksilver Pro Hossegor: aux chiottes l’ASP ?

 

Là c’est en trop ! On est habitués aux “fautes” de jugement de la part de l’ASP et aux nombreuses controverses suite à des fautes de notation. Mais là c’est une honte ! Marc Lacomare, Wild Card sur le Quiksilver Pro Hossegor 2013, a subi un vol manifeste au dépend de Joel Parkinson ! Chronique d’un fiasco et de ce qui pourrait bien faire sonner le glas de l’ASP…

 

 

 

J’étais content de regarder le Quiksilver Pro Hossegor 2013, et là en une minute, les juges de l’ASP ont réussi à me dégouter des compétitions de surf pour un moment. J’ai assisté en direct au vol manifeste de Marc Lacomare contre Joel Parkinson.

 

 

Je reviens sur la situation: Marc Lacomare, l’un des meilleurs surfeurs français, actuellement en course pour une qualification sur le World Tour, avait reçu une Wild Card pour participer à la compétition.

 

 

N’ayant pas terminé premier du tour n°1, il se retrouver au second tour contre Joel Parkinson, le champion du monde en titre ! Cela ne l’impressionne pas pour autant et le landais, originaire d’Hossegor, montre un surf puissant et se hisse rapidement à la première place avec un total de presque 15 points.

 

Parko est dans les choux, avec juste un petit 6.93. Mais vers la fin déjà, les juges lui accordent un très gentil 8 sur une vague moyenne qui n’en valait que 6 maximum. Déjà on s’énerve mais on ne dit rien.

 

Cependant Marco à la priorité. Juste avant le gong final, Parko rame sur une vague et Lacomare use sa priorité pour le bloquer et partir sur ce qui semblait être une magnifique droite. Et le landais avait bien joué, car la vague s’avérait intéressante, et il la surfa avec brio, enchainant des turns plus puissants les uns que les autres.

Pendant ce temps derrière, Parko avait pris la suivante, beaucoup moins intéressante, et luttait pour effectuer quelques manœuvres pas vraiment puissantes, allant jusqu’à pomper pour essayer de placer une dernière manœuvre (inutile soit dit en passant).

 

Marc récolte un 8.23, bien mérité, pour ce qui était sans conteste la meilleure vague du heat. Mais le pire reste à venir: les juges accordent à Parko un 8.50 !!!!!!

 

On a jamais vu ça avant. Lacomare retient sa colère tant bien que mal, mais le mal est fait et c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. La colère et l’exaspération monte dans le monde entier: des espagnols, des américains et j’en passe, relaient aussi le fiasco de ce vol manifeste de Lacomare contre Parko et partagent leur mécontentement comme ici ou.

 

Et pour ceux qui n’ont pas vu le heat, vous pouvez le visionner ici, afin de vous rendre compte par vous même du scandale, et de le partager autour de vous.

 

 

L’ASP est composé d’une bande de juges incapables, vendus, à la solde des meilleurs surfeurs du Tour, et qui n’ont aucun scrupule à faire du favoritisme pour voir leurs surfeurs préférés et “bankables” arrivés jusqu’en finale. Ils ont peur de Parko, qui avaient gueulé en 2011, et d’autres surfeurs influents comme Kelly.

 

Ce n’est pas la première histoire de ce genre malheureusement. Déjà l’année dernière a Tahiti, Parko avait gagné contre Florès dans des conditions similaires, et le monde de surf avait déjà réagi vivement. Mais là j’espère que cette histoire fera sonner le glas de cette association malhonnête qui veut faire passer les surfeurs pour des joueurs de tennis et nous offrir un spectacle aseptisé.

 

Bref, après ce vol manifeste de Lacomare au Quiksilver Pro Hossegor 2013 contre Parkinson, je n’ai plus envie de regarder cette compétition, ni même les prochaines. Cela m’a gâché mon plaisir. Le comble serait de voir Parko en finale, ou même pire: gagner la compétition !

 

Allez, vous lui avez déjà donné un heat, vous pouvez bien lui donner la compétition !

 

Encore bravo à Marc Lacomare néanmoins, qui nous a fait plaisir en nous offrant un show extraordinaire. J’espère le voir l’année prochaine dans le WCT, et j’espère que d’ici là également des sanctions auront été prises contre les juges de l’ASP et qu’on ne reverra plus jamais ça.

 

2 Comments
  1. Ce n’est pas nouveau celui-là. Au Brésil également les surfeurs se plaignent toujours que l’ASP bénéficie toujours les australiens et américains. C’est vraiment dommage.

    • J’avoue, il y a des nationalités et des surfeurs avantagés. Ce système a trop duré. Il faudrait un bon coup de balai.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *