Comment dragueur les surfeurs : guide pour les nanas

 

Aaah nous y voici ! Après l’article « comment choper à Hossegor » qui a fait bien rire autant chez la gente masculine que féminine, je me devais par souci de parité (et à la demande de certaines demoiselles) de proposer un article afin de donner quelques bons conseils pour aider les filles à draguer du « beau surfeur ». Petite leçon pratique.

 

 

Oui le mythe du surfeur « bo gosse » reste encore entier (on ne va pas s’en plaindre), et il va de soi que ces demoiselles, lorsqu’elles viennent sur la côte durant l’été, ont un petit faible pour les beaux damoiseaux, en particulier s’ils sont prof de surf, bronzé, et avec un dos sculpté tel un dieu grec…Pour avoir observé le phénomène de près, je peux en témoigner…

Alors mesdemoiselles, vous qui cherchez une amourette de vacances, un amant au top, ou encore à assouvir un fantasme, il faut mettre toutes les chances de votre côté !

 

Tout d’abord, le physique : on ne va pas se voiler la face, un homme, ça pense avec sa b**e…Donc si vous avez fait un peu trop de réserves cet hiver et que vous avez oublié de les faire fondre avant l’été, ça va être un peu difficile, à moins d’avoir le vice et de faire confiance à votre plus fidèle allié, l’alcool, pour brouiller les pistes (comment passer pour un sale con misogyne ). Donc on ne le répètera jamais assez, mais à l’approche de l’été, un peu de rigueur alimentaire et de sport pour raffermir tout ça mettront des points en plus de votre côté (au dépend des kilos en moins).

 

Évidemment, il ne va pas s’en dire que le choix du maillot sur la plage sera aussi capital ! En général, si vous voyez une troupe de barbus avec des lunettes de soleil (de préférence très foncées) regarder dans votre direction, il y a fort à parier que vous avez fait le bon choix !

 

Le style : une petite nana mignonne avec du style, ça a son charme. Adaptez-vous à la situation : sur la côte, style casual : un peu skateuse, surfeuse, hippie (tout en restant un minimum sexy), ça le fera ! Pour celles qui se sont crus à Saint Tropez et qui sortent les talons de 30 centimètres et la jupe de 20, c’est sûr, beaucoup d’hommes vous feront la cour, encore faut-il voir lesquels…

 

Vient la rencontre tant attendu ! Vous avez flairé votre objectif de la soirée, mais celui-ci a l’air d’être là pour autre chose que pour les filles (et ça le rend sexy), donc à vous de prendre les manettes. Le moment privilégié de la clope reste l’excuse parfaite pour lier conversation de la manière la plus naturelle : « salut, t’as du feu » « excuse-moi, tu as une cigarette ? » Ça y est, la conversation est lancée !

 

Maintenant, il faut  mettre en avant vos atouts. Si déjà vous avez mis en pratique les conseils élaborés plus haut, vous partez avec un avantage, mais il faut plus pour attirer ce bel homme habitué à ce que des jolies filles lui tournent autour ! Intéressez-vous donc à lui et posez-lui des questions. A tous les coups, il est ici pour le surf (peut être le jokari aussi, on ne sait jamais), et c’est là que vous pouvez marquer des points !

Jouez la fine et sortez votre plus beau vocabulaire surf, afin de passer pour une nana cool qui s’y connait : « le vent était onshore aujourd’hui, les vagues étaient pas top» ou l’inverse : « super vagues aujourd’hui ! t’as surfé sur quel spot ? A marée basse c’était grave ! ». Et là vous lui en bouchez un coin ! Le mec va être sur le cul. Bon c’est sûr derrière faut avoir encore un peu de vocabulaire, mais vous avez fait le plus gros. A vous d’attendre le bon moment pour s’écarter un peu des bars, évitez la foule trop bruyante qui peut nuire à tout moment d’intimité. La plage peut être un bon prétexte, ou encore les bancs sur le côté de la place.

Là maintenant il va falloir trouver le moment opportun pour le fameux baiser. Le jeune damoiseau le sait bien lui aussi, il va attendre le « blanc » qui indique que c’est le moment ! Et là c’est gagné ! A vous de voir maintenant si vous souhaitez passer la nuit avec lui, ou bien attendre le lendemain, après le cours de surf privé qu’il vous a promis…

 

Bonne chance mesdemoiselles !

6 Comments
  1. T’as oublié de préciser que les surfeurs sont réputés pour être de très mauvais amants. Tout dans la gueule et rien dans le slip. Quand on met trop d’énergie dans le surf, on a en a plus pour le reste. Bref, les filles, je déconseille…sauf pour craner auprès des copines!

    • Oui enfin je ne sais pas d’où tu tiens cette réputation ! Je n’ai jamais entendu une nana me parler de ça, après c’est comme partout, il y a des bons amants et des mauvais amants.

      De mon côté, je fais la part des choses et je ne suis jamais fatigué pour le reste !

  2. t’as raison, c’est bien de vendre ton bifteck. J’avais eu al conversation avec plusieurs copines qui s’étaient retrouvés dans le cas, je fais pas de généralités, je partage mon expérience…. je sais c’est abusé ! 😉

  3. j’adore ton article tof! bien écrit et drôle!! 🙂
    juste, je ne suis pas d’accord avec ton conseil sur le physique… pas obligé de faire un régime ou du sport pour plaire, et oui même quand on est ronde on peut séduire un surfeur charmant et sexy (j’en ai fait l’expérience à Moliets, je sais de quoi je parle!) il suffit d’avoir de l’humour, de la finesse et un regard direct et déterminé… droit dans les yeux! 😉 :p ça marche crois moi!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *