Comprendre les côtes d’une planche, ou le retour au théorème de Pythagore :

 

« C’est quoi les côtes de ta board ? » Pendant des mois, voire des années, je ne comprenais rien à ce système de côtes, et je me contentais seulement de parler de la taille. Mais voilà, un jour, on vous pose des questions plus pointues, sur le shape de votre planche…Vous ne savez pas quoi dire mais ne voulez pas passer pour un blaireau. Quand les mecs vous parlent de 18 ¼ 2 ½ doubles concaves, vous vous dîtes que vous auriez mieux fait de vous mettre au ping pong et qu’il faut être mathématicien pour comprendre quelle planche choisir. Voici donc quelques conseils pour vous sauver la mise !

 

 

Et oui, déjà à la base, on utilise des standards américains pour définir la taille de la planche. On parle en pieds messieurs dames (puis en pouces !). Un pied équivaut environ à 30cm. Donc il faut s’acclimater au début avec ce système de mesure différent du notre. Qui ne sait pas retrouver comme un con devant le mec du shop ou de l’école de surf qui nous sort la première semaine « tu veux une 7.3 ou une 7.6 ? » Sérieusement qu’est-ce que j’en sais moi ! Donne moi ce que tu penses être bon pour moi papa je te fais confiance ! Heureusement, le système des tailles est assez facile à comprendre et au bout de quelques semaines ou mois (pour les moins futés), grâce à l’aide d’amis, de gérants de shops et e moniteurs de surf, on commence à comprendre et à savoir à quelle taille correspond quel niveau (du moins on croit…mais c’est un autre sujet).
Vous vous dites que c’est bon maintenant ! Vous connaissez les tailles ! Lorsque vous revenez voir ce même gérant de shop et qu’il vous demande ce que vous voulez, vous êtes tout fier de sortir « une 6.4 ! » (ou n’importe quelle autre taille, c’est un exemple). Et c’est là qu’il vous tue : « j’en ai une en 19 ¼ et l’autre en 18 5/8, avec 2 ½ d’épaisseur, tu veux laquelle ? ». Et merde…Vous croyiez tenir le bon bout et c’est reparti ! Va maintenant falloir vous taper l’apprentissage du volume et de l’épaisseur !

 

 

Et là c’est une autre paire de manche (du moins ça l’a été pour moi). Alors encore une fois, vous faites confiance et prenez le premier truc qu’on vous donne. Et puis au fur et à mesure vous comprenez. Tout d’abord le nombre du style 18 ¼ ou 19 ½ représente la largeur de la planche. Plus ce nombre sera élevée plus la planche sera facile pour la rame mais moins maniable du coup. Les planches assez courtes type short boards auront généralement des largeurs style 18 ¼ ou un peu plus. Les mini-malibu sont souvent au dessus de 20 ou 21 et les fish dans les 19 jusqu’à 20-21. Evitez de prendre des planches trop étroites pour votre première planche « courte » (style 18 ¼) sous peine de galérer et de couler !

 

Ensuite l’épaisseur : elle se mesure souvent sur une échelle du type 2, 2 1/4 , 2 ¾…Un peu sur le même principe que la largeur : plus on augmente, plus la planche est épaisse donc part plus facilement mais est moins maniable ! Pareil que précédemment, essayer de prendre une planche avec un minimum d’épaisseur, comme 2 1/2, voire 3.

Les pros ou les mecs avec un bon niveau et une bonne condition physique pourront se permettre de prendre des shortboards avec des côtes serrés style 6.0 18 ¼ 2 ¼. Le kelly schlaecker se persuadera aussi que c’est la planche qu’il lui faut , coulera à pic et ne prendra aucunes vagues 🙂 Un conseil, si vous ne surfez pas souvent et que vous avez un niveau intermédiaire, évitez ces planches !

 

Après il faut trouver l’équilibre entre la taille, la largeur et l’épaisseur, ce qui n’est pas aisée ! C’est pour ça que je pense que c’est intéressant d’essayer différentes planches, de louer au départ, ou d’emprunter la planche des copains pour tester.

 

Prochaine étape : le shape (ou forme) de la planche, et comprendre ce que signifie rocker, concave, outline, rail boxy ou encore diamond tail….Allez bonne chance et bon surf 🙂

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *