Réparation d’un pet sur une planche avec Ben

Je suis allé voir récemment mon ami Ben, qui shape des planches pour le plaisir et qui répare régulièrement mes pets.

 

C’est quelqu’un de très pédagogique, qui aime partager et expliquer ce qu’il fait, comment et pourquoi. C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à réaliser une vidéo d’une de ses réparations afin de vous montrer les différentes étapes du processus et que vous voyiez à quoi ça ressemble.

 

 

Ici on a pris une board bien endommagé ! Ben a réparé un pet sur la carène (le derrière de la planche), assez simple à réparer car la surface est plate.

Les explications pas à pas sont fournies en dessous de la vidéo, enjoy et laissez des commentaires !

 

Réparation d’une planche de surf avec Ben from chris_on_the_beach on Vimeo.

 

En premier lieu Ben creuse dans le pet afin d’enlever la mousse pourrie qui a pris l’eau et faire le micro-ballon sur une mousse saine.

Ensuite il ponce bien sur la réparation. Puis il fait du micro-ballon (c’est la poudre qu’on voit), mélangé à de la résine et du catalyseur pour durcir le tout (3-4 gouttes de catalyseur suffisent), puis il l’applique délicatement sur le trou.

Il faut environ attendre une demi-heure une heure que le mélange durcisse (selon la dose de catalyseur que vous avez mise), c’est pourquoi en attendant on s’est occupé de finir de poncer une ancienne réparation

Ben utilise différentes épaisseurs de papier ponce, qui vont du 60 (le grain le plus élevé, donc le plus abrasif) jusqu’au 600, associé à de l’eau pour enlever les dernières rayures. Vous pouvez observer les différents papiers utilisés pendant la vidéo avant d’attaquer le ponçage.

 

Après cela, on est revenu à notre répa initiale. Ben ponce le micro-ballon afin de le rendre homogène, tout en creusant un peu plus au milieu de la réparation afin de recouvrir cette partie d’un peu plus de résine et d’éviter d’abimer le micro-ballon lors de la dernière phase de ponçage.

Il va donc la recouvrir d’un mélange de résine et de catalyseur, associé à de la styrène pour faire chauffer la résine (sinon elle a du mal à durcir), afin de solidifier cette réparation. Si celle-ci est vraiment importante et profonde, on peut également ajouter, avant d’appliquer la résine, un tissu, ou plus communément appelé fibre de verre, qui au contact de la résine va encore plus renforcer la réparation et éviter qu’elle ne lâche lors d’un choc. Mais ici ce n’est pas nécessaire.

 

A la fin, Ben reponce pour rendre le tout bien homogène et plat, et termine avec du papier de verre 600 afin de gommer les dernières rayures.

 

On peut voir le résultat final, et comment la réparation se fond dans la planche, mis à part cette tâche blanche.

 

Merci d’avoir lu cette article et bon surf !

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *