Surf en Nouvelle Zélande: houle cyclonique et grosses vagues

A notre arrivée dans l’île du sud, nous allons du côté de Blenheim, terre viticole réputé (les vignes du Marlborough) où j’ai trouvé des campings juste en face de la mer, parfait pour expérimenter ma première session surf dans l’île du sud de la Nouvelle Zélande !

rarangi beach (58)

 

J’ai trouvé sur campermate, une appli sur les campings en Nouvelle Zélande, un spot gratuit, en face de la baie de Robin Hood. Avant d’arriver sur place, nous passons par Rarangi Beach. Et là c’est un peu l’halu : des sets de trois mètres propres bastonnent la plage. J’avais oublié que le cyclone Pam est passé par là et qu’il avait envoyé une grosse houle au passage. Après l’épisode de Muriwai, on dirait que je vais me refaire une session surf en Nouvelle Zélande bien musclée…

rarangi beach (54)

Nous arrivons à Robin Hood Bay après vingt minutes de gravel road néo-zélandaise. C’est un peu plus petit qu’à Rarangi, mais il y a un bon deux mètres cinquante au fond…Et c’est un beach break ! Autant dire qu’on va s’amuser pour passer la barre.

robin hood bay (7)

robin hood bay (6)

robin hood bay (2)

 

Je me mets à l’eau et déjà, la différence de température de l’eau calme. On passe de 21° à 16° ! J’enchaine canard sur canard, et au bout d’une demi-heure, j’arrive presque au large, quand une série pas loin des trois mètres débarque au loin…Je me fais éclater et lorsque je sors de l’eau, je suis revenu quasiment au bord…Je continue encore 10 minutes puis j’abandonne. Ca ne sert à rien. Comme dirait l’autre, l’important c’est de participer !

Le lendemain, la houle a baissé. Il y a un mètre, un mètre cinquante, avec parfois deux mètres sur les séries. Je profite d’une accalmie pour foncer vers le large, mission réussie ! Par contre ça bouge beaucoup derrière et les vagues cassent un peu bizarrement. J’arrive finalement à prendre une de ces droites qui me faisaient de l’œil. C’est un peu mou mais bien large et ça déroule parfaitement jusqu’au bord, le bonheur ! Une bonne manière de démarrer le surf dans l’île du sud de la Nouvelle Zélande !

robin hood bay (14) robin hood bay (15)

Nous repartons et faisons une pause à Whites Bay juste derrière. Il n’y a que 80cm, 1 mètre ici ! Les droites ferment mais avec une belle gauche part en bowl et trace pour arriver sur la plage. C’est fun et il n’y a pas de barre à passer ! Encore une fois les locaux sont adorables ici.

whites bay (4) whites bay (5) whites bay (6) whites bay (9)

La prochaine étape est Kaikoura, plus au sud, mais à mi-chemin, je me rends compte que j’ai oublié mon reflex sur la plage de Whites Bay ! On retourne illico à la plage, qui est aussi un camping. Arrivé sur place, nous sommes accueillis par le Ranger qui m’annonce qu’il a mon appareil. Un cul ! Une kiwi l’a trouvé et lui a ramené. J’adore ce pays ! Je la remercie bien chaleureusement et nous passons la nuit sur place, un petit surf matinal et direction Kaikoura où nous attend Meat Works, un des spots de surf en Nouvelle Zélande les plus réputés et photographiés !

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *