Comment choper à Hossegor

 

Et oui, l’été à Hossegor, c’est synonyme de surf, de soirées, et donc de chopes (enfin pour les célibataires !). On en vient donc à cette question existentielle : comment choper à Hossegor l’été ? Après moults demandes, j’ai donc décidé de rédiger un petit  article sur le sujet avec conseils à mettre en pratique 😉 Sur un malentendu, ça peut passer.

 

 

On va donc faire un petit état des lieux, des croyances communes, et des choses à faire ou ne pas faire !

Déjà, il faut mettre un terme sur cette croyance millénaire : on chope facilement lorsqu’on est surfeur à Hossegor ! D’une, parce que faire du surf ne signifie pas être beau, et de deux parce que la plupart des gens surfent à Hossegor…Et oui, va falloir trouver autre chose pour vous différencier !

 

Comme vous l’aurez surement remarqué la journée derrière vos lunettes de soleil noires, il y a plein de jolies filles à Hossegor, donc au boulot !

Déjà, je vous conseille de sortir tôt le soir, c’est là où on peut rencontrer le plus de filles dans les bars, comme au dick’s sand bar. Vers 10h30, 11 heures, ce n’est pas encore blindé, vous pourrez donc lier conversations rapidement. Evitez donc de vous mettre une caisse monumentale, afin d’avoir un discours cohérent 🙂  Après minuit et demi, c’est mort, tous les mecs bourrés sont arrivés, c’est Man Land sur la piste de danse, et toutes les filles se sont enfuies en courant après avoir subi de multiples approches maladroites…Alors là qu’est-ce qu’on fait ?

Soit vous êtes raide bourré et vous voulez tenter quand même, malgré le nombre élevé de bites sur le dance floor. Le risque est d’avoir la vision brouillée par l’alcool et de terminer avec le mistigri du bar (et je sais de quoi je parle), donc je conseille de vite s’en aller ou de terminer la soirée sur la centrale !

 

Si vous n’avez pas encore chopé, et que vous avez la dalle, tentez l’option boite de nuit : le bakoua ou l’escargot (ancien safari), mais évitez d’y aller trop tard aussi, sous peine de voir se reproduire le même spectacle !

 

Sinon si vous avez lié contact durant la soirée, essayez d’accrocher au passage un numéro afin de revoir l’heureuse élue le lendemain ! Ca fait moins mort de faim. Et petit plus pour faire pencher la balance en votre faveur : proposez lui un cours de surf ! Les profs de surf ont en général  la super côte et les filles rêvent d’essayer le surf une fois. Alors si vous n’êtes pas trop mauvais et assez pédagogique jouez la carte du prof de surf ! Par contre évitez de la jeter le lendemain à l’eau, sans lui donner le moindre conseil, et d’aller surfer dans votre coin, sous peine de tout ruiner. Au contraire, assurez bien et faites en sorte que la charmante demoiselle arrive à se lever sur sa planche, le prochain rendez-vous le soir même sera normalement concluant !

 

 

Et puis il y a les autres, ceux qui ont le modjo. Ils ne sont pas venus pour le surf, mais pour faire la fête, profiter des vacances et serrer un max de nanas. Et le pire c’est qu’ils y arrivent pour certains, ce qui a tendance à nous rendre aigri…Ils ont la Tchatche facile, parle à toutes les jolies filles avec une aisance déconcertante et finissent rarement seul en fin de soirée. Après, certains points forts peuvent s’avérer être un véritable atout, comme par exemple louer une grande maison avec piscine (voire jacuzzi !) afin de proposer à ces jeunes demoiselles de « terminer la soirée à la maison » lorsque tous les bars ont fermé. C’est sûr qu’en termes d’arguments, ça le fait pas mal.

 

Dans tous les cas, ne soyez pas timides, et allez-y, même si vous n’avez pas un physique facile, avec un peu d’humour et de la discussion on sait jamais ! Sur 10 râteaux il y en aura une qui dira peut-être oui 🙂

 

 

 

Petite astuce également pour les renards : les filles aiment bien se faire un restau entre copines souvent à Capbreton et trainer un peu vers le port, allez-y en éclaireur vous balader vers 21-22h, vous risquez d’être surpris 😉

 

Sur ce, bonne chance !

6 Comments
    • peut-être un petit peu ^^mais il y a aussi des expériences concluantes de collègues (qu’on ne nommera pas !), donc j’ai un peu rassemblé les différentes techniques et témoignages 😉

  1. Hahaha 😀 C’est fascinant comme ça donne l’impression d’être au super marché. Sachez quand même que vous n’êtes pas les seuls à choisir :p
    A part ça, étant donné que tu sembles bien connaître les lieux, saurais-tu où se trouve les camping “festif” sur Hossegor?

    • Haha merci 😉 il n’y en a plus sur Hossegor je crois. Il y avait les océanes à seignosse entre les bourdaines et le penon qui était pas mal. Sinon plusau nord à Moliets, le camping des cigales est incroyable, et celui de vieux boucau en face de la mer est cool (faut sortir au mojito après !)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *