Peut-on être nul en surf et kiffer pour autant ?

 

Le surf est un sport très difficile, c’est indéniable. A part certains qui ont des facilités, c’est en général un sport assez frustrant, surtout au début. Et pour  certains, il fait se rendre à l’évidence, ils ont un niveau de merde ! Alors peut-on pour autant aimer ce sport même si on est nul ?

 

 

 

En effet, la question peut se poser, car le surf est dur. Et généralement, on ne se fait pas plaisir au début, on prend peu de vagues, et on galère car on a une grande planche avec laquelle il est impossible de faire un canard. C’est un peu le propre des sports de glisse en général d’ailleurs. Débuter en snowboard ou en skate (si on veut faire des figures) n’est jamais une partie de plaisir, et on commence à prendre son pied au fur et à mesure qu’on progresse.

 

C’est la même chose en surf. Plus on progresse, plus on prend de vagues, on se sent plus en confiance, on a une planche plus petite généralement et donc on se fait moins éclater par la même occasion. On y prend gout et les premières manœuvres ont ce petit je ne sais quoi qui donne encore plus envie d’y retourner et de s’éclater encore plus !

 

Oui mais voilà, au bout d’un certain temps, il y en a qui ne progressent toujours pas, ou pas au même niveau que les autres. Ces personnes prennent peu de vagues, ne comprennent pas pourquoi elles n’y arrivent toujours pas, et la frustration est toujours là. Je peux en parler en connaissance de cause car c’était mon cas pendant de longues années !

 

Ayant un sens marin aussi développé qu’un tamanoir fourmilier, je ne comprenais rien au placement, aux bancs de sable, et ma sélection de vagues était clairement pitoyable. Sans parler de ma rame légendaire qui rappelait la danse du dindon en période de reproduction, bref, rien pour m’aider ! J’étais tellement désemparé que j’ai failli me mettre au body board, et même abandonner complètement, car dans cette histoire au final, je prenais trop peu de plaisir pour le temps passé à l’eau et l’investissement que je fournissais.

Alors que fait-on lorsqu’on est dans cette situation ? Déjà, se demander si la planche est adaptée à notre niveau. Car pour souvent, le mec nul en surf est un kelly schlacker en puissance et surfe une planche beaucoup trop technique pour lui, ce qu’il fait qu’il ne prend pas de vagues (mon cas également pendant longtemps…). Voir s’il ne faudrait donc pas revenir sur une planche plus longue  ou plus volumineuse pour avoir plus de chances d’avoir des vagues déjà.  En effet, même si on est moins « technique » et qu’on peut envoyer moins de « rollers à midi » (ce qui n’est pas souvent le cas faut se l’avouer), on prend plus de vagues et on reprend de bons réflexes du coup.

Ensuite mettez à contribution les amis : si vous surfez régulièrement avec des copains, qui surfent mieux que vous, demandez-leur ce qui ne va pas dans votre surf. Le fait est qu’on ne se voit pas surfer et qu’on a du mal à voir nos erreurs, donc n’hésitez pas à leur demander, car ils vous voient à l’eau, et ont forcément un petit conseil à vous donner ! Et si vous surfez en solitaire, pourquoi pas prendre quelques cours de perfectionnement dans un club, avec un prof qui a l’œil et pourra vous dire ce qui ne va pas, et peut être prendre quelques photos ou vidéos pour que vous vous en rendiez mieux compte.

 

Après persévérance, vous devriez trouver ce qui ne va pas et commencer à prendre du plaisir et plus de vagues 🙂 Et même si vous ne progressez pas au même niveau que les autres, l’important est de prendre des vagues et de se faire plaisir !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *