Le Stand Up Paddle : bénédiction ou malédiction ?

 

Le SUP, qui signifie Stand Up Paddle, devient un sport de plus en plus populaire. Le nombre de pratiquants a explosé, et le sport s’est même exporté dans des pays n’ayant aucun accès à la mer. Que cela vaut-il réellement ?

 

 

Le SUP est un sport nautique qui se pratique sur une grande planche de surf, avec l’aide d’une rame pour pagayer. La différence avec le surf vient du fait entre autre que l’on est directement debout sur la planche et que l’on rame avec la pagaie pour attraper les vagues et s’aider pour les manœuvres.

 

Le surfeur qui aura probablement fait une énorme publicité pour ce sport est sans conteste Laird Hamilton lorsqu’il surfa la vague de Teahupoo à Tahiti. Le SUP a donc connu une énorme progression et est même devenue le premier sport océanique pratiqué dans des pays n’ayant aucun accès à la mer !  L’un des plus gros constructeurs mondial est même devenu Nidecker, la célèbre marque suisse qui produit des planches de snowboard.

 

On en observe partout aujourd’hui : dans l’océan, les mers plus calmes (comme la Méditerranée), mais également les lacs et les rivières.

Etant de Méditerranée, j’ai pu voir l’explosion de ce sport ici. Au vue des vagues du coin, c’est vrai qu’il y a de quoi séduire : on peut attraper la plus petite onde grâce à ce engin mesurant en moyenne dans les 2m50 3 mètres.

 

Et comme pour tous les sports il y a des avantages et des inconvénients !

 

Pour ma part, j’ai vu une véritable invasion sur les spots méditerranéens, et cela a fait grincé des dents, surtout lorsque l’on voit que certains pratiquants ne connaissent rien à la mer et n’ont aucunes notions de sécurité et de priorité, et donc qu’ils sont des vrais dangers ambulants ! Vu la taille de la planche, on peut imaginer les dégâts lors de chocs. Certains spots méditerranéens ont même été abandonné aux SUPers tellement cela en allait de la sécurité des surfeurs.

 

Mais il faut avouer que c’est probablement l’un des sports maritimes les plus complets, et qui contrairement au surf, permet de faire travailler une grande partie des muscles du corps, de la tête au pied. Les jambes, le bas du dos, le haut du dos, les abdos, les pectoraux…Tout y passe ! Ainsi, beaucoup de surfeurs ayant des problèmes de dos s ‘y sont mis afin de faire tout travailler et éviter les blessures chroniques, et apparemment c’est efficace ! Il faut quand même compter environ 500e pour une planche entrée de gamme et jusqu’à plus de 1000e pour du très bon matériel, sans parler du transport !

 

Pour avoir un petit aperçu, direction la vidéo ci-dessous ! Ça donne vachement envie faut avouer 🙂

 

 

Honnêtement je n’ai essayé qu’une seule fois, un jour sans vagues, et j’ai déjà eu beaucoup de mal à juste tenir debout sur la planche ! J’avoue que pendant un moment j’étais assez contre, mais aujourd’hui j’aimerai bien réessayé, et surtout tester dans des vagues (petites tout de même !)

 

Et puis l’été quand on voit les gens se balader dessus, profitant des paysages, ça donne envie ! Après il faut espérer que les nouveaux pratiquants se mettent au diapason des règles de sécurité afin de diminuer le nombre d’accidents.

 

Allez, on se quitte sur une belle vidéo plein de bonnes vibes et qui donnent encore une fois l’envie d’essayer !

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *