Surf en Russie : destination le Kamtchatka !

 

Ces dernières années, on a vu émergé de nouvelles destinations surf assez éclectiques comme l’Islande, le Canada et plus récemment la Russie. Car en effet il est possible de faire du surf en Russie. Une bande de surfeurs californiens a décidé d’y faire un tour pour voir ça.

 

 

C’est bien connu, les surfeurs aiment voyager et découvrir en permanence de nouveaux spots. On arrive aujourd’hui à l’apologie de cela, avec des surfeurs californiens qui se font un surf trip en Russie !

 

L’augmentation de l’affluence sur les spots également pousse à cela. Beaucoup de spots et de pays sur la planète ont déjà été visité, et des  îles comme Bali, qui apparaissait comme le paradis du surfeur avec 0 population il y a 20 ans, voit aujourd’hui une affluence énorme sur les spots. On continue donc à explorer, et avec les progrès technologiques des combinaisons, qui permettent de surfer des eaux glacées, Google Earth, qui devient un fabuleux outil pour scruter les côtes sans bouger de chez soi, on a l’opportunité de découvrir de nouveaux spots si l’on peut dire « exotiques » certains ont donc décidé d’emboiter le pas pour se faire un trip surf en Russie !

 

Ainsi on a pu voir ces dernières années une mode des surf trip en eaux froides. En effet, dans les magazines surf, il n’est plus rare de voir un article dédié à L’Irlande, l’Écosse, l’Islande, le Canada…Ces destinations, même si le climat est rude, savent attirer un nouveau public en quête de nouvelles vagues, mais également de voyage tout simplement, et de découverte d’un pays, d’une culture et de ses traditions.

 

Un groupe de surfeurs californiens composé entre autres de Dane Gudauskas, Keith Malloy, sous la direction de Chris Burkard, a décidé de s’organiser récemment un trip surf en Russie, dans la péninsule du Kamtchatka, dans l’Est du pays.

 

Le résultat est tout simplement éblouissant. On y voit un potentiel de vagues que l’on n’aurait pas soupçonné (mais froides bien entendues^^) des paysages à couper le souffle, tout ça dans une ambiance bon enfant, avec des surfeurs aux styles et aux personnalités différentes, ce qui augmente encore plus l’intérêt de cette vidéo. On peut y voir Keith Malloy en longboad ou en fish, puis Dane Gudauskas en train d’envoyer des airs justes derrière. A un moment dans la vidéo un beach break fait penser à un petit la Gravière l’été.

 

Hidden Sea and the Pyramid of Fire from SURFER Magazine on Vimeo.

 

Bref, une superbe vidéo, qui donne envie d’aller se faire un trip surf en Russie, un jour, mais j’imagine qu’il faut un bon paquet de billets pour s’autoriser ce genre de trips, à moins d’habiter au Japon à la rigueur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *