Le choix de la planche de surf

 

 

Le choix de la planche en surf reste déterminant pour la suite : progression, plaisir, sécurité, mais également type de vagues surfées.  Il y a une grande variété de planches, selon les niveaux, selon les styles, et selon les vagues que l’on surfe. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir la planche qui vous convient

 

 

Le surf, ce n’est pas un sport comme le foot ou le tennis, ou vous pouvez jouer avec n’importe quel ballon ou raquette. En effet, le choix de la planche de surf est une variable essentielle pour s’amuser et progresser. C’est bien connu, on commence avec une TRES grande planche, en mousse, ou bien une NSP, puis on diminue progressivement : min-malibu, évolutive, puis fish ou short board. Le problème, c’est que beaucoup ont tendance à surestimer leur progrès et à venir trop rapidement au short board, ce qui leur porte préjudice plus tard.

 

En effet, il vaut mieux prendre son temps lorsque l’on débute, garder un certain moment une planche comme un mini-malibu (qui se revend très bien sur le marché de l’occasion), afin d’avoir de bonnes bases, et prendre un maximum de vagues pour être en confiance.

 

Il ne faut pas, selon moi, prendre un short board trop court dès le départ, car sinon c’est la frustration. On comprend mieux alors pourquoi le choix de la planche de surf est primordial.  A part quelques très rares exemples que je connais, toutes les personnes qui sont passées au short board trop tôt (moi y compris) ont bien souvent plus galérer qu’autre chose. Au final on est content car on ne galère plus pour aller au large et passer le canard, on a l’impression de mieux surfer, mais statistiquement on prend nettement moins de vagues, voire pas du tout.

 

Les planches types Egg 6.6 ou Wombat 6.4 sont des bons compromis si on veut avoir du drive, et en même temps partent super bien, même dans le mou ou les petites vagues.

 

Après tout dépend bien sur du gabarit, mais comme le dit si bien le shapeur Baptiste Dupouey, il y a quatre questions à se poser lors de l’acquisition d’une planche :

–       Correspond-t-elle à mon gabarit ?

–       Conviendra-t-elle à mon niveau de surf ?

–       Est-elle compatible avec mon style ?

–       Est-elle en adéquation avec les vagues que j’envisage de surfer ?

 

Je pense que cela résume parfaitement comment les variables à prendre en compte dans le choix de la planche de surf. Après, le mieux reste d’avoir au minimum deux planches, afin de parer à tout choc et pouvoir surfer une autre planche si notre planche fétiche est en réparation, mais surtout un quiver en fonction des conditions. Une planche pour les vagues de tous les jours (selon les vagues que vous avez l’habitude de surfer), et une planche pour grosses ou petites conditions.

 

Étant originaire de Méditerranée (on ne le rappellera jamais assez !), j’ai acquis un longboard il y a quelques mois, et je ne m’en lasse pas ! Car les grosses houles sont rares, et il vaut donc mieux pouvoir s’adapter au mini swell. A côté de ça, j’ai toujours mon shortboard. J’ai donc élaboré mon choix de planche de surf en fonction de mon niveau, des conditions, et également de mon style. J’ai un réel plaisir à surfer en longboard, qui selon moi, est une glisse totalement différente du shortboard, et dans le même temps j’aime toujours surfer en shortboard pour le plaisir des manoeuvres plus radicales.

Le longboard ou le fish reste donc selon moi la bonne option pour les petites vagues, une autre pour les vagues de tous les jours, et s’il y a des gros swells, c’est aussi intéressant d’avoir un gun ou une grande planche pour pouvoir shooter.
Sur ce, bonne chance et bon surf !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *